Ce site est totalement libre et indépendant. Il s'agit d'un album-souvenir qui regroupe environ 120 articles, des photos (plus de 1200), vidéos, liens divers, commentaires de matchs et d’entraînements, et reportages sur les épopées successives du Servette FC depuis 2010.

samedi 21 octobre 2017

Le bonjour des Stevanovic (21 Octobre 2017)

12e journée de Brack.ch Challenge League 2017-2018 au Stade de Genève...

Le Servette FC, toujours 3e avec 26 pts, reste sur trois victoires consécutives et toujours en embuscade de la place de leader de Challenge League. Les Genevois ont une nouvelle fois l'occasion de se rapprocher de la tête du classement face au promu, le FC Rapperswil-Jona, étonnant 4e avec 15 points. Devant, Neuchâtel Xamax reste impressionnant et revient d'une victoire 5-0 au Liechtenstein, quant à l'équipe de Schaffhouse, elle s'accroche encore mais doit aller affronter Chiasso.

20e, Célébration grenat après le premier but de la soirée.

L'été se poursuit jusqu'à quelques minutes du coup d'envoi pour laisser place, ce samedi soir, à de fortes averses et à une fraîcheur très automnale. Le Stade de Genève reste vide au 9/10e, mais un semblant de frémissement existe en Tribune Nord; et le jeu parfois enthousiasmant des Grenat dans cette rencontre démontrera cette tendance. Mais l'actualité est aussi faite par les sollicitations plus ou moins officielles de la fédération bosnienne à l’entraîneur servettien Meho Kodro. C'est donc une certaine inquiétude qui plane sur les forums dans les discussions d'avant-match...


Servette FC - FC Rapperswil-Jona : 2-1 (2-0)
Challenge League - 21/10/2017 - 2155 spectateurs

C'est une composition plutôt classique que propose le coach bosnien, avec Frick - Sauthier (cap), Le Pogam, Nathan, Mfuyi - D Stevanovic, Fabry - M Stevanovic, Lang, Willie. Les Grenat commencent par un bon pressing des Blanc, mais le FCRJ joue au ballon. Rapidement, on remarque le rôle important des plaques tournantes, Dalibor Stevanovic d'une part, et l'ex-servettien Stéphane Nater d'autre part, dans des gabarits d'ailleurs très proches.

Gonzalez et Nater à l'échauffement

Les mouvements du n°6 servettien, seront d'ailleurs récompensés d'un but sur une reprise au 25 mètres sourde et pure à la fois, qui trouvait le petit filet du portier saint-gallois. 1-0, pas d'inquiétude. Servette essaie régulièrement de passer par-dessus le bloc défensif dense de Rapperswil, les ailes étant plutôt bouchées pour M Stevanovic et Willie. Mais Sauthier et Le Pogam, les latéraux, viennent en renfort, et quelques fois ça passe.

Et ça passera juste avant la mi-temps, à la 42e, quand Miroslav Stevanovic reprendra un centre de Lang d'une magnifique tête plongeante, et trouvera un poteau rentrant libérant encore une fois les supporters servettiens. 2-0, un score qui reflétera au moins la domination technique et l'engagement des Servettiens sur cette première période. Dans les travées de La Praille, après s'être congratulé et avoir entamé son hot dog, on se dit quand même que vigilance est de rigueur et que le n°10 rapperswilois est dangereux...

Coup-franc servettien de 2e période

La 2e période montrera d'abord un Servette voulant gérer son avantage, puis une équipe prête à reprendre la possession de balle. Le rythme va montrer crescendo, avec toutefois des occasions de part et d'autre, notamment des coups-francs. La jouerie n'est cependant plus aussi agréable, malgré les percées de M Stevanovic, ou les tentatives de Malonga rentré en fin de match pour un Alphonse, peu visible. Nathan et Mfuyi veillent derrière, mais devront quand même céder sur une attaque visiteuse de fin de match, où le brésilien Mychell Chagas, le fameux n°10 de Rapperswil, réduit le score. 85e, 2-1, tremblons encore un peu...

Finalement, Servette portera le ballon devant sur le reste à jouer, et aura montré une assez bonne maîtrise globale de la rencontre. En plus des 3 pts, on apprend par le speaker que Schaffhouse s'est incliné au Tessin, ce qui apporte de surcroît une 2e place au classement pour les Grenat. Pourvu que ça dure et que ça fasse rester Kodro...

Quelques clichés complémentaires de cette rencontre :

L'esplanade à 50 minutes du coup d'envoi

Les pluies diluviennes de l'échauffement

18h57, entrée des joueurs.

Le banc servettien au coup d'envoi

19e, 1-0, Dalibor Stevanovic.

42, 2-0, Miroslav Stevanovic.

20h05, coup d'envoi de la 2e période.

Dégagement de Frick au milieu de la 2e mi-temps.

La Tribune Principale en 2e période.

Willie, sous la pluie.

Mfuyi, Frick et Sauthier se mettent d'accord...

Un corner servettien exécuté sous la forte pluie

2-1, score final, 3 pts en poche et une deuxième place.

Ciao
M

vendredi 13 octobre 2017

Servette s'arrache une 1ère place (13 octobre 2017)

11e journée de Brack.ch Challenge League 2017-2018 au Stade de Genève...

Après la déception du derby face à Xamax, le Servette FC, 3e, s'était repris sur les deux matchs suivants dont la confrontation face à Wohlen (lien). En cas de nouvelle victoire ce soir contre Vaduz, les Grenat mettraient la pression sur leurs adversaires et prendraient provisoirement la tête du championnat.
Relégués en fin de saison dernière en Challenge League, les Lichtensteinois, 4e à 10 pts du SFC, alternent désormais le bon et le moins bon. L'expérience passée a montré qu'ils demeurent des adversaires redoutables notamment grâce à un effectif expérimenté pour cette saison.

Célébration de soulagement sur le 2-0 (74e)

L'après-midi estival de ce vendredi de mi-octobre débouche sur une soirée légèrement fraîche sur toute l'Europe occidentale. Servette affronte un rival pour la montée, sans Malonga, ni Wüthrich, ni Imeri, ni Sarr. C'est le trio Lang, Alphonse, Willie qui occupera les avants-postes, alors que dans la défense centrale c'est Mfuyi qui effectue son retour aux côtés de Nathan. En tribunes, on dirait que davantage de monde est venu pour cette rencontre, mais les chiffres d'affluence annoncés resteront modestes...

Servette FC - FC Vaduz : 2-0 (1-0)
Challenge League - 13/10/2017 - 2315 spectateurs

C'est une lutte âpre qui ouvre cette première période, avec d'abord un Servette légèrement plus dangereux que les visiteurs. Dès la 5e, Lang talonne dans les filets de Jehle, et ouvre le score de ce geste spectaculaire. Vaduz va alors pousser pour égaliser.
On note alors que Willie court souvent dans le vide, et quand il hérite du ballon ses imprécisions achèvent les occasions servettiennes de contre. Heureusement, la Section Grenat en bon nombre sonne la résistance.

Malheureusement le SFC s'endort sur le terrain, et Vaduz en profite pour redoubler de pressing. A la demi-heure de jeu, c'est même une série de coup-francs très dangereux qui sévissent aux abords de la surface genevoise; heureusement Nathan est solide, et surtout Frick veille aux grains comme jamais. A plusieurs reprises ses arrêts réflexes préserveront un retour au score des Blanc. La dynamique est vaduzienne, mais le score en restera à 1-0.

5e minute, Steven Lang a ouvert le score de façon incroyable !

La 2e période reprend sur des bases hésitantes pour les locaux. Servette ne joue pas assez vite, pas suffisamment sur les ailes ni dans les espaces.... mais Servette résiste encore aux assauts lichtensteinois, notamment en jouant un hors-jeu parfois très opportun. Et au fur et à mesure, Servette reprend de l'air et parvient à reconstruire quelques actions après l'heure de jeu. Sur le côté gauche notamment où cependant Le Pogam, Willie et Lang se marchent un peu sur les pieds. Le premier sera également trop maladroit, avec de nombreux déchets techniques.

Coup-franc des Liechtensteinois en fin de 1ère période

Les Grenat protègent leur score, et avant d'entrer dans le dernier quart d'heure, Lang, encore lui, trouvera la faille dans la défense de Vaduz et glissera le ballon sur un poteau rentrant : 2-0, pour le soulagement. La bonne rentrée de Matias Vitkieviez en lieu et place d'un Willie peu inspiré, permettra de préserver l'avance durement acquise et d'assurer non seulement la victoire mais aussi une première place au classement, certes temporaire.

Bien vu, mais peut mieux faire pour la suite.
Allez Servette !

Quelques autres photos de cette rencontre :

19h10 sur l'esplanade...

19h57, entrée des joueurs

Christopher Mfuyi, de retour en titulaire

Corner servettien de 1ère période

Frick, un des hommes du match, avec Nathan et Lang.

La Tribune Nord, vers la 55e minute

Dalibor Stevanovic, au coup-franc sous les yeux de Le Pogam.

74e, 2-0

Score final

Ciao
M

dimanche 24 septembre 2017

Servette supérieur (24 Septembre 2017)

Fin du 1er tour avec la 9e journée de Brach.ch Challenge League, l'occasion pour Servette de cultiver ses ambitions de promotion...

Après une belle victoire contre Schaffhouse, le leader, et une désillusion dans le derby à Neuchâtel Xamax, désormais co-leader, le Servette FC, 3e, aura à cœur de repartir de l'avant au Stade de Genève devant son public. Les Grenat à 4 points accueille un FC Wohlen en difficulté, 7e avec 7 pts, pour ce premier match de l'automne. Une victoire semble impérative pour rester dans le peloton des concurrents, et redonner de l'espoir aux supporters.

Willie remercie les dieux, il réussit un triplé !

Servette FC - FC Wohlen : 5-1 (3-1)
Challenge League - 24/09/2017 - 2254 spectateurs

La pelouse de la Praille souffre toujours d'un champignon qui l'a attaqué il y a près d'un mois, mais au mais le soleil est là pour cette rencontre digne d'un été indien au bout du Lac. Meho Kodro saisit l'occasion d’avoir Dalibor Stevanovic rétabli en sentinelle pour aligner une équipe inédite, avec Nathan et Sarr en défense centrale devant Frick, les classiques Sauthier (cap.) et Le Pogam sur les côtés, Cespedes et Imeri dans l'entre-jeu, Miroslav Stevanovic et Willie sur les ailes, et Lang en pointe.

A l'entame du match, Servette a du mal à construire ses attaques, maladroit dans l'ajustement des passes et parfois gêné aussi par un Wohlen revanchard. C'est ainsi que l'opportuniste Tadic va s'écrouler dans la surface et offrir un pénalty à Kuzmanovic dès la 11e minute à son équipe. Heureusement, le capitaine Sauthier (décidément) égalise en force dans la foulée, très avancé sur son flanc droit.
Iméri s'avère de plus en plus adroit, comme la maîtrise de Servette va s'accentuer.

Et pourtant ça avait mal débuté, 0-1 dès la 11e

La finition reste toutefois difficile, et les échappées sur la droite de M Stevanovic seront toutes dangereuses mais trop peu efficaces au final. Le brésilien Willie s'illustre toutefois de la tête (28e, 2-1), puis Lang à distance (30e, 3-1), ce qui propulse très justement les Grenat à la marque. Le flanc gauche des genevois ne fonctionne pas encore si bien, et c'est peut-être une des raisons pour laquelle Servette va se contenter de cette marque jusqu'à la mi-temps.

En deuxième partie de match, Wohlen qui aligne une défense à trois, va craquer aussi vite que la possession de balle servettienne augmentera. L'apport de D Stevanovic, comme celui d'Imeri remplacé par un Hasanovic du même acabit, dans cette tenue de balle sera décisif. Les occasions s'enchaînes en passant toujours par les ailes, mais Servette ne tue pas le match. A plusieurs reprises, notamment au travers d'un Tadic très maladroit, Wohlen aurait pu être dangereux, mais les blanc étaient trop en deçà de leurs hôtes.

5-1, la soirée de Willie ! ici devant son capitaine et l'équipe qui arrive...

Le 4-1 viendra à la 72e par le virevoltant Willie, qui d'une nouvelle tête 5 minutes plus tard, se retrouvera auteur d'un triplé remarquable, alors qu'il devançait tout juste Malonga fraîchement rentré. Les bras vers le ciel il remerciera les dieux de cette victoire pour le SFC. 5-1, la passe à dix grenat et une maîtrise technique progressive aura eu la peau d'un FC Wohlen plutôt faible.

Quelques autres photos de cette rencontre :

Le village du Servette, de plus en plus original

Le défenseur brésilien Nathan à l'échauffement

Les remplaçants servettiens à l'échauffement

Les titulaires servettiens à l'échauffement

15h58, présentation des joueurs

Les supporters de Wohlen sont venus

Frick au dégagement. Il en ratera deux.

2-1, Willie avait déjà redonné l'avantage au SFC

3-1, célébration de Lang sur le banc...

La tribune principale clairsemée en 1ère mi-temps

Killian Pagliuca en blanc mais formé à Servette

La Tribune Nord en 2e mi-temps

59e, Iméri est remplacé par Hasanovic

A la lutte dans la surface, avec Sarr, Willie et Malonga

La tête du 5-1, en direct

Le score 5-1 est sans appel

Ciao
M

samedi 26 août 2017

Servette étrille Aarau (25 Août 2017)

6e journée de Brack Challenge League, Servette regarde devant...

Les Grenat, 3e au classement avec 11 points et qui remontent la pente, veulent enchaîner en recevant Aarau, seulement 9e... à 9 longueurs, ce vendredi de fin août au Stade de Genève. Il est vrai qu'après trois victoires en trois matches sans encaisser de buts, le Servette FC peut viser la 2e place du classement, occupée par Xamax, et regarder loin devant, vers Schaffhouse. Le remplaçant de Nsamé n'est pas encore arrivé, mais l'équipe semble fonctionner de mieux en mieux, y compris avec le service minimal en attaque...

19h58, présentation des joueurs.

Il fait bon en cette fin de semaine qui sent la rentrée au bout du Lac de Genève. Meho Kodro aligne une équipe classique sur laquelle il s'appuie depuis des semaines, avec notamment Alphonse en pointe, désormais flanqué de Lang et Miroslav Stevanovic, deux arrivées de cette saison. Au milieu, si la titularisation de Cespedes provoque de plus en plus d'interrogations chez les supporters, celle de Fabry a progressivement convaincu. Après le départ de Cadamuro, c'est la charnière noire Sally-Mfuyi qui s'impose au fur et à mesure, épaulée de Le Pogam et Sauthier (cap). Wüthrich, ancien argovien, et Frick complètent le dispositif.


Servette FC - FC Aarau : 3-0 (2-0)
Challenge League - 25/08/2017 - 2388 spectateurs

La partie commence sur un rythme moyen, mais des signes de légère déconcentration dans les deux équipes transparaissent sur les premières minutes. Vite on voit surtout qu'Aarau n'est pas en confiance, et a bien du mal ne serait-ce qu'à tirer au but. Tant mieux, il faut en profiter, et l'ex-coéquipier Wüthrich, servi par Alphonse, n'hésite pas à trouver le petit filet de Deana, 1-0 (16e minute). Entre-temps Stevanovic s'était montré plusieurs fois incisif sur le côté droit, et son dernier tir quelques secondes avant le but avait frisé le poteau droit du gardien argovien.

Et hop, 1-0.

Aarau, toujours brouillon, aura du mal à réagir. Servette prend possession du jeu. Les jaunes montreront toutefois quelques aptitudes en contres rapides, menés par exemple par Hammerich. Mais sur de nouveaux errements défensifs à la 31e, Alphonse récupère le ballon et centre pour... Wüthrich, qui mystifie encore une fois Deana. Déjà 2-0, les Servettiens sentent que cette rencontre est pour eux.
La mi-temps sera sifflée avec des Grenat très à l'aise, un poil en dilettante, soulignant de la même manière la crise de confiance qui sévit en face.

La reprise est pépère, et Alphonse semble toujours en forme. Lang n'est pas en reste, toujours grâce à une accélération et des passements de jambes allègrement maîtrisées. Malheureusement ses tirs ne sont pas cadrés, pour sûr un point de travail pour le joueur de (déjà) 29 ans.
Steven Lang tirera encore une fois sur le poteau à la 72e, mais l'arbitre, pas tendre avec Servette, avait sifflé un contrôle de la main. Juste après, Willie rentré pour Wüthrich, probablement préservé,  sera servi par l’inévitable Alphonse, et enroulera sa frappe de la plus belle manière pour porter la marque à 3-0. Tout sourit aux Grenat, même si l'exécution n'est pas toujours parfaite.

Corner de 2e période, la tribune principale en arrière-plan.

On notera ensuite la rentrée du défenseur brésilien  Nathan pour Mfuyi, et sa première apparition. Fin de rencontre sur une domination servettienne, sous les coups de boutoir d'un Stevanovic décidément très actif, et donc une confiance largement utile pour attaquer les cimes du classement. A suivre sur les terrains de Challenge League dans les prochaines semaines...

D'autres photos de cette rencontre :

Échauffement des titulaires du SFC

Échauffement des remplaçants grenat...

Entrée des joueurs à 19h57

Les supporters argoviens

Après le 2-0 de Wüthrich

La lune veille sur la Praille

Mfuyi, Fabry et Wüthrich au retour du thé

Sébastien Wüthrich au corner

... et 3-0, grâce à Willie Barbosa !

Score final, 3-0.

Pourvu que ça dure.

Ciao
M